Logo de l'Université d'Evry-Val-d'Essonne

Guyonvarch Mélanie


Enseignante-chercheure, Maître de conférences en sociologie

 

Thèmes de recherche


- Sociologie du travail et de l'emploi (restructurations d'entreprises, licenciement, nouvelles formes d'emploi, politiques publiques d'emploi; professionnalisation)

- Sociologie des sciences et des biotechnologies (enquête en cours sur la biologie de synthèse avec Gaëtan Flocco)

 

Publications


Articles dans des revues à comité de lecture

Flocco Gaëtan et Guyonvarch Mélanie, «  La crise ne date pas d’hier. Enquêtes parmi les cadres et techniciens de recherche (2003-2007), Les Mondes du travail, n°12, 2012, pp. 49-64.

Flocco Gaëtan et Guyonvarch Mélanie, « Entretien avec Anselm Jappe : un regard iconoclaste sur la crise », Les Mondes du Travail, n° 12, novembre 2012, pp. 1-11.

Guyonvarch Mélanie, « De quoi le licenciement libère-t-il ? Considérations sur des salariés licenciés « heureux », éclairées par la critique du travail d’Hannah Arendt », Trajectoires, novembre 2012 (revue en ligne : http://trajectoires.revues.org/884)

Guyonvarch Mélanie, « L’investissement de soi au travail…lorsqu’on le perd », Communications, T. Pillon (dir.), « Travailler », n° 89, Seuil, 2011 : pp. 103-115.

Guyonvarch Mélanie, « Aux frontières de l’emploi, le reclassement. L’accompagnement social des salariés licenciés par des cabinets privés d’outplacement », Education Permanente, n°179, 2009-2 : pp.139-153.

Guyonvarch Mélanie, « La banalisation du licenciement dans les parcours professionnels. Déstabilisation ou recomposition des identités au travail ? », Terrains et Travaux, n°14, septembre 2008 : pp. 149-170.

Guyonvarch Mélanie, « La flexicurité à l’épreuve du licenciement. Conflits autour d’un plan de restructuration dans un groupe pharmaceutique en France », Revue Multidisciplinaire sur l’Emploi, le Syndicalisme et le Travail (REMEST), numéro spécial « Le conflit du travail : sa transformation et ses nouvelles formes de gestion et de régulation », vol.2, n°2, mai 2007 : pp. 65-88.

 

Coordination de dossier de revue

Guyonvarch Mélanie et Vandewattyne Jean (coord), « Travail et action collective en temps de crise », Les Mondes du travail, n°12, 2012, 160 p.

 

Chapitres dans des ouvrages collectifs

Guyonvarch Mélanie, « Cadres, managers et techniciens face aux plans sociaux : de l’éloge du nomadisme à la mobilité subie », in Cadres, classes moyennes, vers l’éclatement ? P. Bouffartigue, C. Gadéa, S. Pochic (dir.), Armand Colin, 2011: pp.151-160.

Guyonvarch Mélanie et Flocco Gaëtan, « Entre adhésion et détachement. L’engagement au travail des salariés qualifiés en situation de routine et en situation de crise », in Travail et don, Jacquot L. et Kraemer C. (dir.), Presses universitaires de Nancy, 2011 : pp.511-526.

Guyonvarch Mélanie, « Violences euphémisées, violences démultipliées ? Gestionnaires des ressources humaines et banalisation du licenciement », in Violences et travail, JP. Durand et M. Dressen (dir.), Octarès, 2011: pp.253-263.

Guyonvarch Mélanie et Zamora Claudia, « À quoi sert l’université ? Éléments de réflexion sur les réformes universitaires en cours et à venir », in Le sociologue en train de se faire. Travail réflexif sur le statut d’étudiant-enseignant-chercheur, Tiffon G. et Garcia V. (coord.), L’Harmattan, 2009 : pp. 67-90.

Guyonvarch Mélanie, « Globalisation économique et normalisation des licenciements. Le cas d’un plan social dans un groupe pharmaceutique (2003) », in E. Baumann, L. Bazin, P. Ould Ahmed, P. Phélinas, M. Selim, R. Sobel (dir.), La mondialisation au risque des travailleurs, Paris, L’Harmattan, 2008 : pp. 99-116.

 

Articles dans des revues sans comité de lecture 

Guyonvarch Mélanie, « Tous mobiles ? Rhétorique de crise et banalisation du licenciement », Notes de l’Institut européen du salariat (IES), 12 mai 2010 (http://www.ies-salariat.org/spip.php?article107 ).

 

 

Communications


Flocco Gaëtan, Guyonvarch Mélanie & Linhart Danièle, « La redéfinition de la loyauté des cadres dans les entreprises aujourd’hui : Entre adhésion distante et critiques sourdes », Séminaire « Travail, crise et restructuration », CURAPP, Université d’Amiens, 26 mars 2013.

Flocco Gaëtan, Guyonvarch Mélanie & Linhart Danièle, « La redéfinition de la loyauté des cadres. Entre attachements et mécontentements », Séminaire MASTER « Mutation des sociétés contemporaines », GTM-CRESPA-CNRS, Paris, 7 janvier 2013.

Guyonvarch Mélanie, « Analyser sociologiquement la "souffrance" des salariés licenciés », Journée du GESTES, Dire et entendre la souffrance au travail : l’objectivation des maux, ENS Cachan, 13  novembre 2012.

Guyonvarch Mélanie, « Gestionnaires des ressources humaines et licenciements : une mobilité valorisée, des marges de manœuvre réduites », Communication aux XXXIèmes journées de l’AGRH, Nancy, septembre 2012.

Guyonvarch Mélanie, « Tous « en transition » ? Quand transitions professionnelles riment avec banalisation du licenciement », Colloque TEPP, Trajectoires, emploi et politiques publiques, Université de Caen, 15 juin 2012.

« Écrire sous le regard de salariés en lutte », débat avec avec Sylvain Rossignol (écrivain) et Olivier Gorce (réalisateur) sur l’écriture scientifique, l’écriture romanesque et l’écriture filmique, animé par M.Peyrière, 3ème Festival international du film de Poitiers, « Filmer le travail », 6 février 2012.

« "La crise avant la crise" : Une pratique et une rhétorique persistante dans le monde du travail », avec Gaëtan Flocco, 1er Congrès de l’Association Française d’Economie Politique (AFEP), « Crise de l'économie, crise de la science économique ? », Lille, 9 et 10 décembre 2010.

« Job insecurity, work uncertainties: From prosperity to crisis of financial system », avec Gaëtan Flocco, British Sociology Association & “Work, Employment and Society” 2010, Work, Employement et Society Conference,Brighton, 7-9 septembre 2010.

« Entre adhésion et détachement. L’engagement au travail des salariés qualifiés en situation de routine et en situation de crise », avec Gaëtan Flocco, 1ères journées biennales Mauss/Durkheim,  « Travail et don », 2L2S, Epinal, 24 et 25 juin 2010.

« Violences euphémisées, violences démultipliées ? Gestionnaires des ressources humaines et banalisation du licenciement », Réseau Thématique 25 (Travail, emploi, organisations), Congrès de l’AFS « Violences et société », Paris, 14 au 17 avril 2009.

 

 

Enseignements à l'Université d'Évry Val d'Essonne


Sociologie du travail et de l'emploi (CM, L2)

Sociologie des sciences et des techniques (CM, L1 et L3)

Sociologie du corps et des biotechnologies (CM, L3)

Education, Formation, Emploi (CM, M1 et M2 Ingénierie de la formation professionelle)

Séminaire de méthodologie (TD, L2, M1 et M2)

 

Responsabilités


Responsable de la Licence de sociologie (Université d'Évry)

Membre du comité de rédaction de la revue Les Mondes du travail

 

Formation et parcours professionnel


Depuis septembre 2012 : Maître de conférences en sociologie, Chercheur au laboratoire Centre Pierre Naville (CPN-TEPP, CNRS), Université d’Evry Val d’Essonne.

Membre associé à la Chaire« Mutations Innovations Anticipations » à l’IAE Paris (GREGOR).

2009-2012 : Maître de conférences en sociologie, Chercheur au Laboratoire Lorrain de Sciences Sociales (ERASE – Metz), Université de Lorraine (campus de Metz).

2008 : Thèse de doctorat de sociologie : « Une sociologie du licenciement dans les entreprises "gagnantes". Banalisation de la gestion du licenciement et déstabilisation du rapport au travail des cadres, managers et techniciens » (510 pages), Sous la direction de Danièle Linhart (GTM, Université Paris Ouest) et Jean-Pierre Durand (CPN, Université d’Évry Val d’Essonne). Soutenue le 18 novembre 2008 à l’Université d’Évry-Val-d’Essonne devant un jury composé de : Rachel Beaujolin-Bellet (Professeur de Gestion des Ressources Humaines, Reims Management School), François Dubet (Professeur de Sociologie à l’Université Bordeaux II, Directeur d’études à l’EHESS, Président), Jean-Pierre Durand (Professeur de Sociologie à l’Université d’Évry-Val-d’Essonne, Co-directeur), Danièle Linhart (Directrice de recherche au CNRS, Co-directrice), Serge Paugam (Directeur d’études à l’EHESS, Rapporteur), Olivier Schwartz (Professeur de Sociologie à l’Université Paris Descartes, Rapporteur).  Mention très honorable avec les félicitations du jury à l’unanimité.

 

 

Mise à jour : février 2016

Membres titulaires

Membres associés

Doctorants