Logo de l'Université d'Evry-Val-d'Essonne

Tilman Alexandra

Docteure en sociologie, chercheure associée

Domaines d'expertise


Sociologie visuelle et filmique.

Travail, temps libre, déviance, cultures juvéniles, musique et cinéma.

 

Thèmes et recherches


Travaillant au sein de l’axe de recherche Image et Société, mes recherches portent sur les liens entre le travail et la marginalité dans les sociétés industrielles. Ma thèse soutenue en juin 2014 s’intéresse au phénomène des free parties, des fêtes techno clandestines qui se nichent parfois dans les brèches de la désindustrialisation comme c’est le cas dans la ville du Havre en France, là où s’est déroulé mon travail de terrain. Dans la continuité de mon travail de doctorat dirigée par Joyce Sebag, mes recherches sont produites sous deux formes complémentaires, textuelles et filmiques, en cohérence avec mon double parcours en cinéma et sociologie qui s’inscrit dans une démarche pluridisciplinaire mêlant l’art et la recherche.

 

Publications


« L’expérience temporaire des free parties. Se sentir actif sans faire partie des actifs », in Les Mondes du Travail n°17, à paraître

« Être ingénieur du son aujourd’hui: Réflexion croisée sur le montage son et les nouveaux outils numériques » avec Jocelyn Robert, in CinémAction sous la direction de Réjane Vallée, publication prévue pour le deuxième semestre 2015


« Teufeurs en équilibre, une approche socio-filmique. », in "Regards croisés sur la régulation sociale des désordres", ouvrage collectif sous la direction de Manuel Boucher, dans la collection Recherche et transformation sociale de chez l'Harmattan, septembre 2012


« Le documentaire comme recherche. Éloge de l’échec », in Cinémaction, sous la direction de Réjane Vallée, publication à venir.


« Le langage filmique comme écriture de la thèse en sociologie ? », avec Manon Ott et Gregory Cohen, in La sociologie par l’image, publication des actes du colloque de Sociologie Visuelle organisé par le GdR oPus et le CR18 de l’AISLF, Université libre de Bruxelles, 28-29 octobre 2010, publication à venir.

 

 

Communications


Conférence autour de Cadences, dans le cadre du cycle : Filmer le travail, Saison 2015-2016, Sciences sociales du travail et Images, Quelle place de l’audiovisuel dans le travail de thèse ? Maison des Sciences de l’Homme de Poitiers, 18 novembre 2015.

D’une ethnographie immersive à la construction d’un film de thèse sociologique. Retour sur un processus de recherche-création. International Conference Last Focus Visual Research Network., 09-10 novembre 2015, Paris 3.

« Étudier les pratiques de loisirs pour penser les transformations du travail ouvrier. Réflexion sur l’apport du contre-champ dans le cadre d’une enquête socio-ethnographique. » 2ème éd. des RAE de l'EHESS, Atelier 2 : Ethnographier les restructurations économiques en clair-obscur : approcher le travail par ses à-côtés., EHESS Bv Raspail 75006 Paris, 14-15 octobre 2015.

«Résistances à l’effacement. Le cas des fêtes clandestines dans les friches industrielles du Havre. La question de la visibilisation d’une révolte invisible.», Colloque international La création comme résistance, volet 2, 26-28 mars 2015, Paris 3 Sorbonne Nouvelle.

« De la zone à la teuf. Se sentir actif sans faire partie des actifs ». Séminaire mensuel du Centre Pierre Naville, Université d’Évry, 20 mars 2015.

« Un traitement d'images d'archives entre recherche scientifique et création artistique », Atelier des doctorants en anthropologie visuelle (ADOCAV), EHESS, 27 janvier 2015,

« Making a film for a phd in sociology of work. When sounds and images lead to another form of research restitution », International Seminar “Watching Work“, Fondazione Marco Biagi, Modena, Italie, décembre 2014.

« Cadences », Projection et débat en ouverture du congrès de l’association internationale de sociologie visuelle (IVSA), Pittsburgh University, Pennsylvania, USA, juin 2014.

« De l’audible au sensible, le montage son dans le cadre d’un film de thèse en sociologie » avec Jocelyn Robert, Ingénieur du son, journées scientifiques du GT47 Sociologie Visuelle et Filmique, janvier 2013

« Using images and sounds to talk about working experiences in sociology » International School ofWorking Life colloquium, Goteborg, Suède, Septembre, 2013.

 

 

Réalisations audiovisuelles


- « Cadences » (38 mn, France, 2014). Film de thèse.

Dans les anciens espaces de travail industriel au Havre, se jouent des free parties, fêtes techno clandestines. La basse technoïde résonne contre la tôle ondulée là où avant résonnaient les meuleuses des chaudronniers.

Sélection officielle du FID, Festival International de Cinéma de Marseille, 2015 ; Séelction officielle de l’Ethnografilm festival, Paris 2015 ; Film d’ouverture du congrès international de Sociologie Visuelle, Pittsburgh 2014.

 

- « Des fois je me demande » (14mn30, France, 2007). Film de Master 2 Image et Société.

JB, un jeune ouvrier miroitier passe ses week-ends en free party. L’équilibre entre le travail et le besoin de s’évader par la drogue et la fête est fragile.

 

- « Cinq femmes cubaines » réalisé par Martha Pecina à Cuba (52mn, France, 2006). Chef opératrice.

Cinq histoires de femmes cubaines aux origines et situations différentes qui nous plongent au cœur d’une société où le spectre de la révolution hante le quotidien.

 

- « ASF dans le Triangle d’Or » (26mn, France, 2005, Ateliers Sans Frontière, Film de commande)

Un groupe de jeunes français en réinsertion partent rénover un centre d’accueil de jour pour les enfants des rues à Chiang Raï au nord de la Thaïlande.

 

- « MLF Nouvel’R » (22 mn, France, 2004).

Portrait d’un groupe de rap féminin et féministe des quartiers populaires de Strasbourg.

Diffusé à la maison des femmes de Montreuil pendant deux mois (mars, avril 2004). 

 

 

Enseignements


2015-16 Chargée de cours à l’Université d’Évry en M2 pro “Image et Société”. Cours de Sociologie et Cinéma (12h), et tutorat (suivi individuel des étudiants sur la réalisation de leur film, 6h).

2014-16 Chargée de cours à l’Université Catholique d’Angers en Licence 2 et 3 Socio-anthropologie. Cours et ateliers de photographie (L2, 12h) et documentaire (L3, 21h).

2014-15 Expert training in visual sociology and discourse analysis, Marie Curies Network school n°4, Poland, Wroclaw, (PhD level, 8h).

2011-13 ATER (demi-poste), à l’Université d’Évry Val d’Essonne . CM et TD en L2, L3 et Master 1 Sociologie (192h au total). - Culture et communication (Cinéma et Société, Pratiques culturelles en sociologie). - Sociologie générale (Méthodes qualitatives, Concepts et théories sociologiques).

2008-11 Allocataire moniteur, à l’Université d’Évry Val d’Essonne. CM, TD et ateliers en Licence 1, 2 et 3 de Sociologie (216h au total). - Culture et communication (Documentaire et Fiction, sociologie de la culture) - Sociologie générale (Méthodes qualitatives, Concepts et théories sociologiques). - Ateliers de réalisation documentaire.

2006-07 Assistante d’enseignement au CIFAP, “Écriture et Réalisation documentaire“.

 

 

Formation et parcours professionnel


2015 Qualifiée aux fonctions de Maître de Conférence par la section 19 (sociologie, démographie) du CNU.

 

2014 Doctorat de sociologie, spécialisation, Sociologie visuelle et filmique, (Université d’Évry Val d’Essonne).

Mention Très Honorable à l’unanimité (l’Université d’Évry a supprimé la mention « avec les félicitations »).

Thèse en deux volets. Un texte : Aux confins du travail industriel, les free parties. Réflexion socio-filmique sur une déviance temporaire (250 pages) Un film documentaire: Cadences (38mn, France). Direction : Joyce Durand-Sebag.

Jury: Stephen Bouquin, Florent Gaudez (rapporteur), Stephanie Genty, Douglas Harper, Bruno Péquignot (rapporteur et président).

 

2008 Master 2 Recherche en Sociologie (Univ. d’Évry Val d’Essonne). Mention Bien.

Sujet de mémoire : Du besoin de pluridisciplinarité pour étudier les phénomènes sociaux ? L’exemple d’une sociologie des cultures déviantes à travers l’étude de personnages cinématographiques. Direction : Joyce Durand-Sebag.

 

2007 Master 2 Professionnel Image et Société (Univ. D’Évry val d’Essonne, département Sociologie).

Mention Bien. Sujet d’étude : Travail ouvrier et pratiques de loisirs déviantes. Le cas des free parties.

 

2005 Master 1 de Sociologie, (Univ. René Descartes-Paris 5, Sorbonne). Mention Très Bien.

Sujet de mémoire : Le rapport des documentaristes français à l’engagement social. Direction : Bruno Brévan.

 

2002 Diplômée de l’EICAR, l’Ecole Internationale de Création Audiovisuelle et de Réalisation en section Réalisation.

 

2000 Baccalauréat, série littéraire, option cinéma (lycée Hector Berlioz à Vincennes), mention Bien.

 

 

Mise à jour : janvier 2016

Membres titulaires

Membres associés

Doctorants