Logo de l'Université d'Evry-Val-d'Essonne

Caïra Olivier

Maître de conférences, enseignant à l’IUT d’Évry

Normal 0 21 false false false FR X-NONE X-NONE /* Style Definitions */ table.MsoNormalTable {mso-style-name:"Tableau Normal"; mso-tstyle-rowband-size:0; mso-tstyle-colband-size:0; mso-style-noshow:yes; mso-style-priority:99; mso-style-parent:""; mso-padding-alt:0cm 5.4pt 0cm 5.4pt; mso-para-margin:0cm; mso-para-margin-bottom:.0001pt; mso-pagination:widow-orphan; font-size:10.0pt; font-family:"Times New Roman","serif";}

Domaines d’expertise

 

 Sociologie des médias

Sociologie des loisirs interactifs

Théorie de la fiction

 

Thèmes de recherche

 

 Autorégulation des industries de loisir – Confrontées à différents problèmes d’acceptabilité (protection de la jeunesse, représentation des minorités, sujets sensibles de l’actualité ou de l’histoire récente, idéologie…), les industries de loisir s’organisent pour répondre aux objections de l’Etat et des acteurs privés. Le modèle d’autorégulation proposé dans Hollywood face à la censure (2005) peut être transposé et adapté à d’autres industries comme celles du jeu vidéo ou de fiction télévisuelle.

Immersion, interactivité et compétences ludiques – L’ethnographie des jeux de simulation montre que la notion courante d’immersion ne suffit pas à décrire l’engagement dans la fiction. La mise à l’épreuve de compétences ludiques et le recours à différentes modalités de l’interactivité créent les conditions d’une très forte réflexivité des joueurs. Or cette réflexivité n’est pas le signe d’un désengagement de l’expérience : elle renforce au contraire l’attrait pour le jeu et pour le groupe.

Théorie comparative de la fiction – Alors que le débat demeure centré sur la fiction littéraire, la palette des œuvres et expériences fictionnelles s’enrichit constamment : théâtre d’improvisation, énigmes logicomathématiques, jeux de rôle sur table, jeux vidéo, etc. La théorie développée dans Définir la fiction (2011) propose d’envisager l’ensemble de cette palette, et de munir le sociologue d’outils comparatifs pour l’observation de terrain et l’analyse de corpus.

Fiction et droit – La théorie de la fiction proposée dans Définir la fiction reprend les acquis de la pragmatique pour déboucher sur une définition en termes de levée des contraintes de preuve sur le cadre de communication. A bien des égards, la fiction fonctionne comme une zone de non-droit, ce qui crée de vives tensions lorsque surviennent des querelles sur les fictions à clé, ou sur des liens entre comportements ludiques et passages à l’acte.

Fiction et documentaire : articulations et hybridations ­– Le cadrage d’une œuvre comme fictionnelle ou non est parfois ardu. Le « docu-fiction » place des fragments imaginés dans les interstices de la connaissance documentaire. Le « documenteur » imite les caractéristiques du documentaire pour construire des récits au limites du canular ou du conspirationnisme. Il importe aujourd’hui d’étudier la réception de ces œuvres au cadrage ambigu.

 

Publications

 Ouvrages et directions d’ouvrages

Hollywood face à la censure – Discipline industrielle et innovation cinématographique (1915-2004), CNRS Editions, 2005

Jeux de rôle : les forges de la fiction, CNRS Editions, 2007

Définir la fiction – Du roman au jeu d’échecs, Éditions de l’EHESS, 2011 (préface de J.-M. Schaeffer)

 

Articles dans des Revues à Comité de lecture ou Chapitres dans des ouvrages collectifs

« “Toute ressemblance…” l’usage des données documentaires dans la fictionhollywoodienne », in BOURGET Jean-Loup et NACACHE Jacqueline (dir.), Le classicisme hollywoodien, Presses Universitaires de Rennes, mai 2009

 « Mondialisation ? Fiction et industries de divertissement », in DUPRAT, Anne & LAVOCAT, François, Fiction et cultures, SFLGC, 2010

« Les rôles masculins dans Lolita : du roman à l’écran », in GAUTHIER Brigitte (dir.), Kubrick, les films, L’entretemps, 2012

« L’immersion fictionnelle », in BOURASSA Renée, GERVAIS, Bertrand et GUELTON Bernard (dir.), Figures de l’immersion, Presses Universitaires de Rennes, 2014

(avec Susana PAJARES TOSCA), « Role playing games », in RYAN Marie-Laure, EMERSON Lori et ROBERTSON Benjamin (dir.), The Johns Hopkins Guide to Digital Humanities, The Johns Hopkins University Press, 2014

« Ourobores : Explorer les virtualités des mondes fictionnels après le tournant diégétique », FiXXIon n°9, 2014

« Jeux vidéo et jeux d’interaction en face-à-face : vers un modèle unifié d’écologie de l’intrigue », Cahiers de narratologie, n°27, 2014

« Mobilization of Knowledge and Narrative Improvisation in Storygames », Actes du Colloque Narrative Matters : Narrative Knowing (archives ouvertes HAL), 2015

« Le métier de scripte face au numérique. Entretien avec Valérie Chorenslup et Nathalie Alquier, présidentes des Scriptes Associés », CinémAction n°155, 2015.

« Mondes numériques, écosystèmes et zookeeping », in BESSON, Anne, PRINCE Nathalie et BAZIN Laurent (dir.), Mondes fictionnels, mondes numériques, mondes possibles – Adolescence et culture médiatique, Presses universitaires de Rennes, 2016

« Comment contrôler le contenu des jeux vidéo », in MARTIN, Laurent (dir.), Les Censures dans le monde, Presses Universitaires de Rennes, 2016

 

Notes de lecture

Note sur Le paradigme de l’art contemporain. Structures d’une révolution artistique de Nathalie  Heinich (Gallimard, 2014), Sociologie du travail, n° 57, 2015

 

Autres

Les chapitres dédiés à la psychosociologie de la communication du manuel DUT TC Relations commerciales, paru à la rentrée 2010 dans la collection « Nathan IUT »

(en codirection avec Jérôme LARRE) Jouer avec l’histoire, Pinkerton Press, 2009 (ouvrage théorique et pratique sur les jeux de rôle sur table).

Articles sur le jeu de rôle sur table dans la collection « Sortir de l’auberge » dirigée par Coralie David et Jérôme Larré, Editions Lapin Marteau.

 

Communications

 « “Toute ressemblance…” l’usage des données documentaires dans la fictionhollywoodienne », Colloque ENS « Le classicisme hollywoodien » (J.-L. Bourget et J. Nacache), 2007

« Du lecteur au joueur : les fictions littéraires adaptées au jeu de rôle » Colloque ENS/EHESS « Fiction et simulation » (J.-M. Schaeffer et M. Macé), 2009

« Fiction et mondialisation », Colloque Paris VII « La fiction et les cultures » (F. Lavocat et A. Duprat), 2010

« Les rôles masculins dans Lolita : du roman à l'écran », Colloque « Kubrick : les films, les musiques », Université d’Évry (SCRIPT), 25 et 26 mars 2011.

« Trois approches de l’immersion en jeu vidéo », Colloque « Fiction, immersions et univers virtuels I », Université Paris1 (CERAP) / UQAM, Paris, 27, 28 et 29 avril 2011.

(avec Réjane HAMUS-VALLEE), « La culture enseignante en débat : autour d’Entre les murs », Colloque « Visual Representation of Professional Cultures », Université d’Évry (SCRIPT) / Université Paris 8  Evry, 17 et 18 juin 2011.

« Agir en immersion. Types d’intrigues et modalités d’immersion dans les fictions interactives », Colloque « Fiction, immersions et univers virtuels II », Université Paris1 (CERAP) / UQAM, Montréal, 8 et 9 novembre 2011.

« One step backwards. Plot as a common ground between contemplative and interactive fictions », Congrès « Emerging Vectors of Narratology », EHESS (CRAL) / European Narratology Network, Paris, 29 et 30 mars 2013.

« L’immersion en jeu de rôle sur table », Conférence publique UNIL, 13 avril 2013

« Du territoire à la diégèse ludique », Colloque « Géofictions », Université Laval / Université Paris 1 (CERAP) / ACFAS, Québec, 10 mai 2013.

« Gardens of barely forking paths: Interactive fiction beyond the Borgesian metaphor », Congrès  « International Conference on Narrative », Manchester Metropolitan University / International Society for the Study of Narrative, Manchester, 27, 28 et 29 juin 2013.

(avec Réjane Hamus-Vallée, Sabine Chalvon-Demersay et Sébastien Kapp) « Définir la fiction : sociologie du jeu et de la fiction », Conférence publique BPI Centre Pompidou, 25 novembre 2013 (http://www.dailymotion.com/video/x18cz9i_definir-la-fiction_creation)

« Gérer l’impact à grande échelle des actions en jeu de rôle », Colloque « Les quarante ans du jeu de rôle », Université Paris XIII, 12 juin 2015 (https://www.youtube.com/watch?v=ZVmICdX7nGo&index=8&list=PL9SOLKoGjbeozbTexMmeTqpmGNZfLpFws)

« All This Useless Beauty: An alternative to possible-worlds theory in fiction », Congrès ENN, Université de Gand, 16 avril 2015

« Jouer des génies, ou comment interpréter un personnage plus intelligent que soi », Conférence publique Convention Orc’Idée (UNIL, Lausanne), 2 avril 2016 (https://www.youtube.com/watch?v=skvIV9qkb-M)

 

 

Enseignements  

Psychologie sociale de la communication (DUT TC S1)

Environnement international (DUT TC S2)

Projet professionnel personnel (DUT TC S3)

Psychosociologie des organisations (Licence professionnelle TCPI)

Sociologie des communautés en ligne (Licence professionnelle MCI)

 

Responsabilités

Membre du séminaire « Narratologies contemporaines » (CRAL/EHESS) depuis 2010.

Membre du comité scientifique de la revue Sciences du jeu.

 

Formation et parcours professionnel

Doctorat de sociologie à l’EHESS, octobre 2007

PRAG à l’IUT d’Evry (département TC) de 1998 à 2010

 

 

Mise à jour : septembre 2016

Domaines d’expertise

 

 Sociologie des médias

Sociologie des loisirs interactifs

Théorie de la fiction

 

Thèmes de recherche

 

 Autorégulation des industries de loisir – Confrontées à différents problèmes d’acceptabilité (protection de la jeunesse, représentation des minorités, sujets sensibles de l’actualité ou de l’histoire récente, idéologie…), les industries de loisir s’organisent pour répondre aux objections de l’Etat et des acteurs privés. Le modèle d’autorégulation proposé dans Hollywood face à la censure (2005) peut être transposé et adapté à d’autres industries comme celles du jeu vidéo ou de fiction télévisuelle.

Immersion, interactivité et compétences ludiques – L’ethnographie des jeux de simulation montre que la notion courante d’immersion ne suffit pas à décrire l’engagement dans la fiction. La mise à l’épreuve de compétences ludiques et le recours à différentes modalités de l’interactivité créent les conditions d’une très forte réflexivité des joueurs. Or cette réflexivité n’est pas le signe d’un désengagement de l’expérience : elle renforce au contraire l’attrait pour le jeu et pour le groupe.

Théorie comparative de la fiction – Alors que le débat demeure centré sur la fiction littéraire, la palette des œuvres et expériences fictionnelles s’enrichit constamment : théâtre d’improvisation, énigmes logicomathématiques, jeux de rôle sur table, jeux vidéo, etc. La théorie développée dans Définir la fiction (2011) propose d’envisager l’ensemble de cette palette, et de munir le sociologue d’outils comparatifs pour l’observation de terrain et l’analyse de corpus.

Fiction et droit – La théorie de la fiction proposée dans Définir la fiction reprend les acquis de la pragmatique pour déboucher sur une définition en termes de levée des contraintes de preuve sur le cadre de communication. A bien des égards, la fiction fonctionne comme une zone de non-droit, ce qui crée de vives tensions lorsque surviennent des querelles sur les fictions à clé, ou sur des liens entre comportements ludiques et passages à l’acte.

Fiction et documentaire : articulations et hybridations ­– Le cadrage d’une œuvre comme fictionnelle ou non est parfois ardu. Le « docu-fiction » place des fragments imaginés dans les interstices de la connaissance documentaire. Le « documenteur » imite les caractéristiques du documentaire pour construire des récits au limites du canular ou du conspirationnisme. Il importe aujourd’hui d’étudier la réception de ces œuvres au cadrage ambigu.

 

Publications

 

 Ouvrages et directions d’ouvrages

Hollywood face à la censure – Discipline industrielle et innovation cinématographique (1915-2004), CNRS Editions, 2005

Jeux de rôle : les forges de la fiction, CNRS Editions, 2007

Définir la fiction – Du roman au jeu d’échecs, Éditions de l’EHESS, 2011 (préface de J.-M. Schaeffer)

 

Articles dans des Revues à Comité de lecture ou Chapitres dans des ouvrages collectifs

« “Toute ressemblance…” l’usage des données documentaires dans la fictionhollywoodienne », in BOURGET Jean-Loup et NACACHE Jacqueline (dir.), Le classicisme hollywoodien, Presses Universitaires de Rennes, mai 2009

 « Mondialisation ? Fiction et industries de divertissement », in DUPRAT, Anne & LAVOCAT, François, Fiction et cultures, SFLGC, 2010

« Les rôles masculins dans Lolita : du roman à l’écran », in GAUTHIER Brigitte (dir.), Kubrick, les films, L’entretemps, 2012

« L’immersion fictionnelle », in BOURASSA Renée, GERVAIS, Bertrand et GUELTON Bernard (dir.), Figures de l’immersion, Presses Universitaires de Rennes, 2014

(avec Susana PAJARES TOSCA), « Role playing games », in RYAN Marie-Laure, EMERSON Lori et ROBERTSON Benjamin (dir.), The Johns Hopkins Guide to Digital Humanities, The Johns Hopkins University Press, 2014

« Ourobores : Explorer les virtualités des mondes fictionnels après le tournant diégétique », FiXXIon n°9, 2014

« Jeux vidéo et jeux d’interaction en face-à-face : vers un modèle unifié d’écologie de l’intrigue », Cahiers de narratologie, n°27, 2014

« Mobilization of Knowledge and Narrative Improvisation in Storygames », Actes du Colloque Narrative Matters : Narrative Knowing (archives ouvertes HAL), 2015

« Le métier de scripte face au numérique. Entretien avec Valérie Chorenslup et Nathalie Alquier, présidentes des Scriptes Associés », CinémAction n°155, 2015.

« Mondes numériques, écosystèmes et zookeeping », in BESSON, Anne, PRINCE Nathalie et BAZIN Laurent (dir.), Mondes fictionnels, mondes numériques, mondes possibles – Adolescence et culture médiatique, Presses universitaires de Rennes, 2016

« Comment contrôler le contenu des jeux vidéo », in MARTIN, Laurent (dir.), Les Censures dans le monde, Presses Universitaires de Rennes, 2016

Notes de lecture

Note sur Le paradigme de l’art contemporain. Structures d’une révolution artistique de Nathalie  Heinich (Gallimard, 2014), Sociologie du travail, n° 57, 2015

 

Autres

Les chapitres dédiés à la psychosociologie de la communication du manuel DUT TC Relations commerciales, paru à la rentrée 2010 dans la collection « Nathan IUT »

(en codirection avec Jérôme LARRE) Jouer avec l’histoire, Pinkerton Press, 2009 (ouvrage théorique et pratique sur les jeux de rôle sur table).

Articles sur le jeu de rôle sur table dans la collection « Sortir de l’auberge » dirigée par Coralie David et Jérôme Larré, Editions Lapin Marteau.

 

Communications

 

 « “Toute ressemblance…” l’usage des données documentaires dans la fictionhollywoodienne », Colloque ENS « Le classicisme hollywoodien » (J.-L. Bourget et J. Nacache), 2007

« Du lecteur au joueur : les fictions littéraires adaptées au jeu de rôle » Colloque ENS/EHESS « Fiction et simulation » (J.-M. Schaeffer et M. Macé), 2009

« Fiction et mondialisation », Colloque Paris VII « La fiction et les cultures » (F. Lavocat et A. Duprat), 2010

« Les rôles masculins dans Lolita : du roman à l'écran », Colloque « Kubrick : les films, les musiques », Université d’Évry (SCRIPT), 25 et 26 mars 2011.

« Trois approches de l’immersion en jeu vidéo », Colloque « Fiction, immersions et univers virtuels I », Université Paris1 (CERAP) / UQAM, Paris, 27, 28 et 29 avril 2011.

(avec Réjane HAMUS-VALLEE), « La culture enseignante en débat : autour d’Entre les murs », Colloque « Visual Representation of Professional Cultures », Université d’Évry (SCRIPT) / Université Paris 8  Evry, 17 et 18 juin 2011.

« Agir en immersion. Types d’intrigues et modalités d’immersion dans les fictions interactives », Colloque « Fiction, immersions et univers virtuels II », Université Paris1 (CERAP) / UQAM, Montréal, 8 et 9 novembre 2011.

« One step backwards. Plot as a common ground between contemplative and interactive fictions », Congrès « Emerging Vectors of Narratology », EHESS (CRAL) / European Narratology Network, Paris, 29 et 30 mars 2013.

« L’immersion en jeu de rôle sur table », Conférence publique UNIL, 13 avril 2013

« Du territoire à la diégèse ludique », Colloque « Géofictions », Université Laval / Université Paris 1 (CERAP) / ACFAS, Québec, 10 mai 2013.

« Gardens of barely forking paths: Interactive fiction beyond the Borgesian metaphor », Congrès  « International Conference on Narrative », Manchester Metropolitan University / International Society for the Study of Narrative, Manchester, 27, 28 et 29 juin 2013.

(avec Réjane Hamus-Vallée, Sabine Chalvon-Demersay et Sébastien Kapp) « Définir la fiction : sociologie du jeu et de la fiction », Conférence publique BPI Centre Pompidou, 25 novembre 2013 (http://www.dailymotion.com/video/x18cz9i_definir-la-fiction_creation)

« Gérer l’impact à grande échelle des actions en jeu de rôle », Colloque « Les quarante ans du jeu de rôle », Université Paris XIII, 12 juin 2015 (https://www.youtube.com/watch?v=ZVmICdX7nGo&index=8&list=PL9SOLKoGjbeozbTexMmeTqpmGNZfLpFws)

« All This Useless Beauty: An alternative to possible-worlds theory in fiction », Congrès ENN, Université de Gand, 16 avril 2015

« Jouer des génies, ou comment interpréter un personnage plus intelligent que soi », Conférence publique Convention Orc’Idée (UNIL, Lausanne), 2 avril 2016 (https://www.youtube.com/watch?v=skvIV9qkb-M)

 

 

Enseignements  

 

Psychologie sociale de la communication (DUT TC S1)

Environnement international (DUT TC S2)

Projet professionnel personnel (DUT TC S3)

Psychosociologie des organisations (Licence professionnelle TCPI)

Sociologie des communautés en ligne (Licence professionnelle MCI)

 

Responsabilités

 

Membre du séminaire « Narratologies contemporaines » (CRAL/EHESS) depuis 2010.

Membre du comité scientifique de la revue Sciences du jeu.

 

Formation et parcours professionnel

 

Doctorat de sociologie à l’EHESS, octobre 2007

PRAG à l’IUT d’Evry (département TC) de 1998 à 2010

 

 

 

Mise à jour : septembre 2016

Normal 0 21 false false false FR X-NONE X-NONE /* Style Definitions */ table.MsoNormalTable {mso-style-name:"Tableau Normal"; mso-tstyle-rowband-size:0; mso-tstyle-colband-size:0; mso-style-noshow:yes; mso-style-priority:99; mso-style-parent:""; mso-padding-alt:0cm 5.4pt 0cm 5.4pt; mso-para-margin:0cm; mso-para-margin-bottom:.0001pt; mso-pagination:widow-orphan; font-size:10.0pt; font-family:"Times New Roman","serif";}

Membres titulaires

Les membres titulaires

titulaires

Les doctorants

doctorants