Logo de l'Université d'Evry-Val-d'Essonne

Le Dantec Eliane

Maître de Conférences à l’université de Perpignan Via Domitia

 

Domaines d’expertise


Sociologie du Travail et de l’Emploi et sociologie des modes de vie

 

Thèmes de recherche


Les jeunes des classes populaires face à la précarité

Nous nous intéressons plus particulièrement aux modes d’existence des classes populaires hors de la seule grille de lecture institutionnelle dans lesquelles elles occupent une place dominée. Notre hypothèse, élaborée sur la base d’une démarche empirico-inductive, est que les institutions tendent à invisibiliser certaines des ressources dont disposent les classes populaires en focalisant leur attention sur des dispositions légitimes à acquérir.

Cette thématique de recherche s’inscrit dans le cadre du programme ANR vulnérabilités (2008/2012) : à l’articulation du sanitaire et du social ; projet « Formes et conditions de la sortie de vulnérabilité sociale en milieux populaires » Resp. S. Faure, D. Thin (Centre Max Weber, Université Lumière Lyon 2). Nous participons actuellement à la rédaction d’un ouvrage collectif dont la publication est prévue au cours du premier semestre 2014

 

Les trajectoires d’habitat des habitants de la Ville Nouvelle du Moulin à Vent à Perpignan

L’hypothèse est que contrairement à d’autres plus uniformes, le Moulin à Vent (quartier de l’université) est une ville nouvelle où, depuis le début des années 1960, des ménages socialement différenciés y cohabitent sur la base d’options et de décisions différentes retenues et prises en fonction des moments et des conditions distinctes de leurs histoires de vie respectives. Dans cette perspective, l’objectif est notamment de mettre à plat et de comparer les manières « d’habiter » le Moulin à Vent ainsi que les degrés d’implication locale correspondants :

  • d’étudiants locataires,
  • de jeunes ménages locataires ou propriétaires aspirant à accéder ailleurs à la propriété d’une maison individuelle ou d’un appartement,
  • de ménages avec enfants ou non, locataires ou propriétaires, y habitant depuis longtemps et n’ayant pas le projet de le quitter (mais dont certains y ont, une ou plusieurs fois, déménagé puis emménagé, décrivant ainsi des parcours de mobilité interne à la ville nouvelle)
  • des ménages de personnes seules ou en couple ayant choisi de s’y installer ou de s’y réinstaller au moment de la retraite où une fois avancés dans cette dernière.

 

Démarrée en janvier 2013, cette recherche bénéficie d’un financement de la Ville de Perpignan et inaugure la création, sous notre direction et au sein de l’Université de Perpignan, d’un Observatoire des Modes de Vies des Habitants (un peu plus 12 000, soit plus de 10 % de la population de Perpignan) de la Ville Nouvelle du Moulin à Vent.

 

Publications


Ouvrages et directions d’ouvrages

BLANCHARD Hervé, LE DANTEC Eliane, La vieillesse des uns et le travail des autres. Les Enjeux contemporains d’une Rencontre séculaire, Presses Universitaires de Perpignan, 2008, 193 p.

 

Articles dans des Revues à Comité de lecture ou Chapitres dans des ouvrages collectifs

LE DANTEC Eliane, « Quand "d’ailleurs" et "d’ici" s’entrechoquent, s’apprivoisent et se conjuguent », Quartiers populaires. Dynamiques sociopolitiques et interventions, Nouvelle Revue de Psychosociologie, n° 12, automne 2011, pp. 83-98.

FAURE Laurence, LE DANTEC Eliane, « Rester ou partir pour s’en sortir. Du rôle des soutiens rapprochés dans les expériences résidentielles des jeunes de classes populaires », Revue Enfances, Familles, Générations (Québec, à paraître au dernier trimestre 2013)

 

Principales communications aux Colloques


LE DANTEC Eliane, « Consacrer du temps à se parler entre professionnels et usagers. Les contours et les enjeux d’une pratique répandue et revendiquée mais non qualifiée », Formes et structures du salariat : crise, mutation, devenir, Les 12èmes Journées Internationales de Sociologie du Travail, Nancy, 24-25-26 juin 2009.

FAURE Laurence, LE DANTEC Eliane, « Comment "faire face" malgré tout ? Les supports mobilisables par les jeunes des classes populaires : un jeu de ressources et d’entraves aux ressorts objectifs et subjectifs imbriqués », Formes et conditions de sortie de la vulnérabilité sociale en milieux populaire, Colloque du programme ANR : « Vulnérabilités : à l’articulation du sanitaire et du social », Lyon, 3-4-5 juin 2013.

 

Enseignements


Au département de sociologie de l’universtié de Perpignan

             En licence

Licence 1 : Introduction aux méthodes en sociologie (CM)

Licence 2 : Introduction à la sociologie économique : Théories et méthodes (CM)

Licence 3 : Sociologie du langage (CM) ; Sociologie de l’école et de la formation (CM) ; Questions de psychosociologie du travail et des apprentissages (CM)

 

            En master

Master 1 : Théories et méthodologies de la recherche (séminaire)

Master 2 : Cultures et territoires du travail et de l’emploi (CM) ; Mythes et représentations (CM)

 

Formation et parcours professionnel


Doctorat obtenu à l’université Paris VII en 1991

 

Chargée de recherche contractuelle au Centre d’Etudes de l’Emploi de 1988 à 1992

Chargée de recherche contractuelle pour diverses structures de 1993 à 2000 : CNAM/Laboratoire Georges Friedmann, CEVIPOF, direction de la recherche et de la prospective du Ministère de la culture et de la Communication, Centre associé du CEREQ à l’Université Montpellier 1

ATER à l’Université de Perpignan en 2001-2002 et 2002-2003

MCF à l’université de Perpignan depuis l’année universitaire 2003-2004

 

 

Mise à jour : septembre 2013

Membres titulaires

Les membres titulaires

titulaires

Les doctorants

doctorants