Logo de l'Université d'Evry-Val-d'Essonne

Bachet Daniel

Photo BachetProfesseur de sociologie

 

 

 

 

 


 

Domaines d’expertise


Sociologie de l’entreprise, Sociologie du travail et des organisations, Economie sociale et solidaire.

 

 

Thèmes de recherche


L’axe central de nos recherches a pour objectif de construire les liens qui unissent le travail, l’entreprise et l’emploi. Cette construction passe par une refondation de l’entreprise dont la finalité institutionnelle doit être précisée. La démarche engagée permet  d’éclairer les formes actuelles du rapport salarial dans ses multiples déclinaisons : l’organisation des pouvoirs dans l’entreprise, les droits de propriété, la mobilisation des salariés, l’efficacité économique et sociale ou encore la  santé au travail. Il s’agit d’appeler l’attention sur les rapports d’interdépendance entre choix stratégiques des entreprises, équilibres économiques et dynamique sociétale. Nous souhaitons proposer la construction d’outils et d’architectures socio-économiques permettant de prendre des décisions plus conformes aux attentes de la société dans son ensemble en termes de production et de répartition de richesse (biens et services) de qualité du travail, de qualification et de création d’emplois.

Les recherches à venir porteront également sur les fondements et la possibilité d’une autre finance afin de mieux valoriser le travail et l’emploi.

 

 

Publications


Ouvrages et directions d’ouvrages

Critique de la finance capitaliste. Pour un financement solidaire, Editions du Croquant, 2015, 190 p.

L’autre finance. Existe-t-il des alternatives à la banque capitaliste ? (en   collaboration avec Philippe Naszályi), Les éditions du Croquant, Broissieux, octobre 2011.

Du travail à l’entreprise. Refonder les règles du jeu économique et social,  Éditions Universitaires Européennes, Sarrebruck, 2010.

Les fondements de l’entreprise, Construire une alternative à la domination financière, Éditions de l’Atelier, Paris, 2007.

Sortir de l’entreprise capitaliste (en collaboration avec Gaëtan Flocco, Bernard Kervella et Morgan Sweeny), Les éditions du Croquant, Broissieux, 2007.

La société de partenariat (en collaboration avec Pierre Dommergues) (éd), Ed. Afnor-Anthropos,  Paris, 1988. 

Redéploiement industriel et espace de travail (éd), Ed. CESTA, Paris, 1987.

Décider et agir dans le travail (éd), Ed. CESTA, Paris, 1985.

 

Articles dans des Revues à Comité de lecture ou Chapitres dans des ouvrages collectifs  (depuis 1995)

“Servitude et émancipation, Travail, organisations, marchés : quelles nouvelles règles ?”, La pensée, n°384, dernier trimestre, 2015.

"Refonder l'entreprise pour construire une alternative à la domination financière et pour valoriser le travail", Espaces Marx, n°35, 1er trimestre 2015.

"Le terrorisme Djihadiste, ses causes, ses effets et ses suites", L'homme et la société, 2015/1, n° 195-196,pp. 25-28.

« De la finance au travail : finalités institutionnelles des entreprises et critères de gestion » (en collaboration avec Frédéric Compin), revue La Pensée, n° 375, juillet/septembre 2013.

 « Gouverner et évaluer par les chiffres : un nouvel obscurantisme »,  in L’obscurantisme de l’argent, Fléau du XXIème siècle in Grou P (dir), L’Harmattan, 2013.

 « La médecine du travail entre crise et refondation »,  in Aballéa F., Mias A., (dir.), Organisation, gestion productive et santé au travail, Paris, Octarès, 2013.

 « La rationalisation néo-libérale. Quelles perspectives pour le travail et l’entreprise ? »,  In Goussard L., Sibaud L.(dir.), La rationalisation dans tous ses états, Paris, L’Harmattan, 2013.

 « Can cooperative banking become an alternative to capitalist finance ? » in William Barnett and Fredj Jawadi (Eds), Recent developments in alternative finance : empirical assessments and economic implications, Emerald publishing, Bingley, UK, 2012.

 « La banque coopérative peut-elle devenir une alternative à la finance capitaliste ? », Revue des Sciences de Gestion, mai-août 2012.

 « Résistance, autonomie et implication des salariés. Quelle sociologie pour le travail ? », Les Mondes du Travail, novembre 2012.

 « Des pratiques professionnelles sous tension. L’examen clinique des salariés en médecine du travail », Actes de de la recherche en sciences sociales, n° 188, juin 2011.

 « La finance et l’entreprise : des liaisons dangereuses », La Pensée, n° 361, janvier-mars  2010.

 «  Gouvernance d’entreprise et insécurité d’emploi », in Une économie politique de la sécurité, C. Serfati (éd), Ed. Khartala, 2009.

 « Entreprise et démocratie », in Démocratie participative et transformation sociale, Éditions Syllepse, 2008.

 « Sociologie des organisations et de l’entreprise », La Pensée, n° 343, juillet-septembre  2005.

 « Économie des organisations et des entreprises : critiques et perspectives », La  Pensée,  n° 336, octobre-décembre 2003.

 « L’entreprise et les normes de performance » in La puissance des normes, C. Durand et A. Pichon (sous la direction de), Ed. L’Harmattan, 2003.

 « Europe et mondialisation : recherche contradictoire d’alternatives », in Rapport sur la situation  économique et sociale, CGT, 2003-2004.

 « Przedsiebiorstwo wobec kapitatu finansowego » revue Bez DOGMATU, n° 54, jesien 2002.

 « Le travail et l’entreprise à l’épreuve du capital financier », in Les  sociologies critiques du capitalisme, en hommage à Pierre Bourdieu (sous la  direction de J. Lojkine), Actuel Marx Confrontation, 2002.

 « Gérer autrement l’entreprise » in Refaire la politique, T. Andréani, M. Vakaloulis (sous la direction de), Syllepse, 2002.

 « Social-Liberalism in France » (en collaboration avec J-P. Durand), revue Capital and Class, n° 75, Autumn 2001.

 « Le tiers secteur : le retour de la troisième voie », L’Homme et la Société, n° 135, 2000.

 « Intervention » in Mondialisation (ouvrage collectif), Espaces Marx, 1999.

 « Les conditions économiques de la nouvelles division du travail », in La nouvelle division du travail, ouvrage publié sous la coordination de G. Bollier et Cl. Durand, Les éditions de L’Atelier, 1999.

 « Du travail comme coût au travail comme source de développement », Sociologie Del Lavoro, n° 66-67, 1997.

 « Organisation et indicateurs de gestion: dépassement ou crise du modèle classique d'organisation. Le cas de la productique », revue Sociologie du travail, XXXVII, 1/1995.

 

 

Colloques (depuis 1997)


Organisation de la journée « Faut-il rembourser ou annuler la dette ? » et intervention en séance plénière sur le thème « La dette publique : origines, conséquences et perspectives », 24 avril 2013, Université d’Evry Val-d’Essonne.

 « La santé…une valeur marchande »,  intervention à la journée du jeudi 24 janvier 2013 « La loi HPST : oubli de l’éthique », Université d’Evry Val-d’Essonne, Comité d’Entente départemental Essonne, Association DEUST travail social.

 « Démocratie et gouvernement par les nombres », Colloque Script-UFR LAM, Art, Langue et interculturalité. Alternatives au paradoxe de la globalisation, Université d’Evry Val-d’Essonne, 27 et 28 mars 2012.

 « Quelle finance pour le progrès économique et social ? », Colloque International, Dynamique de la Culture de la Paix, Evry,  9-10-11 mai 2011.

 « La médecine du travail entre crise et refondation. De l’institution aux pratiques professionnelles », Colloque de l’Université de Rouen, 16 et 17 décembre 2010, Organisation, gestion productive et Santé au Travail.

 « Quelles nouvelles finalités institutionnelles pour les banques et pour les entreprises ? », IIIe Colloque du DEUST Travail social, « Existe-t-il des alternatives à la banque capitaliste ? », Evry, 8 octobre 2010.

 « Dynamique de l’entreprise et du travail dans le capitalisme déréglementé. Quelles perspectives ? », Journées Internationales de Sociologie du Travail, Nancy, 24, 25 et 26 juin 2009.

 « La rationalisation néo-libérale et ses conséquences sur le travail et l’emploi », Simposio Internacional, Universitad   Autónoma Metropolitana, Mexico, 28-30 octobre 2009.

 « La rationalisation néo-libérale. Quelles perspectives pour le travail et l’entreprise ? », Journées Scientifiques du Centre Pierre Naville, Evry,  22-23 octobre 2008.

 « Le Gouvernement d’entreprise, le travail et l’emploi », Atelier International organisé par l’Institut Universitaire d’Études du Développement » (IUED) à Genève sur le thème La mondialisation : quels enjeux de sécurité ? 24-25 novembre 2006.

 « Du cœur vers les marges. A propos du système productif et financier », Journées Scientifiques du Centre Pierre Naville, Evry, 23-24 septembre 2004.

 « Le travail et l’entreprise à l’épreuve du capital financier », Congrès  Marx International III, Université de Nanterre, 1-2 octobre 2001.

 « Mondialisation et travail », Congrès International des sociologues de langue française, Québec, 2-3 juillet 2000.

 « Du travail comme coût au travail comme source de valeur et de développement », « VIe Journées de Sociologie du travail », Bruxelles, 5-7 novembre 1997.

 

 

Enseignements  


 Cours Magistral : « Dominations Sociales » et « Individus et Socialisation » (2ème année de Licence de Sociologie) :

 Ces deux cours de Sociologie générale doivent permettre de sensibiliser les étudiants à quatre champs (ou domaines) sociologiques : le travail, l’urbain, la famille et l’éducation. L’objectif n’est pas de conduire une analyse exhaustive dans chacun des domaines mais de choisir quelques grands thèmes susceptibles de structurer la réflexion (Toyotisme et flexibilité, violences urbaines, domination masculine et rapport social au savoir par exemple).

Il s’agit de montrer comment il est possible de mettre en rapport de manière intelligible, d’un côté les règles du jeu et les contraintes sociales et économiques et de l’autre les comportements et les conduites des agents.

 

Cours Magistral : « Entreprise et Gestion » (3ème année de Licence de sociologie) :

 L’objectif du cours est de situer l’entreprise dans une perspective historique en s’appuyant sur des études d’histoire, de sociologie, d’économie et de droit. Il s’agit également de construire les liens qui unissent le travail, l’efficacité économique et la négociation sociale au cœur de l’actuelle mondialisation. Il s’agit enfin de montrer comment s’articulent les choix stratégiques des entreprises avec les outils de gestion, l’organisation du travail et l’emploi.

 

Cours Magistral : « Sociologie Politique » (2ème année de Licence AES) :

 Nous nous employons dans ce cours à présenter les enjeux, les mécanismes et les acteurs qui animent la compétition pour la conquête et l’exercice du pouvoir. Nous cherchons aussi à analyser les modalités de mise en œuvre d’un certain nombre de politiques publiques. Les thèmes clefs qui sont présentés sont le pouvoir politique, l’État, les gouvernements et les partis ou encore les mouvements sociaux et les politiques publiques.

 

Cours Magistral et Travaux Dirigés de « Gestion » (Licence et Master 1 biologie).

 

Cours Magistraux sur le thème de la « Performance Globale » pour le Master 2 « Recherche » en Sociologie, pour le Master 2 « Villes, gouvernance et territoires » et pour le Master 2 « Sciences de la production et des Organisations » :

 En nous appuyant sur de nombreuses expériences et sur des cas concrets, nous montrons comment il est possible de mettre en cohérence les stratégies des directions avec l’organisation de l’entreprise et les compétences des salariés pour promouvoir la santé au travail, le maintien dans l’emploi et l’attractivité des territoires.

 

 

Responsabilités 


Directeur du Master 2 « Science de la production et des organisations » (SPO).

Membre du Conseil d’Administration de l’université d’Evry et du CHSCT.

Membre du comité scientifique de lecture (CSL) de la  Revue des Sciences de Gestion.

Conseiller de la rédaction de la revue La Pensée.

Conseiller de la rédaction de la revue Economie et Politique.

  

 

Formation et parcours professionnel


Doctorat de sociologie obtenu en 1993 à Université de Paris VII-Jussieu.

Habilitation à Diriger des Recherches obtenue en 2007 à Université Paris 8.

 

Daniel Bachet été Directeur de département au Centre d’Études des Systèmes et des Technologies Avancées (CESTA) puis chargé de mission au Commissariat Général du Plan de 1988 à 1994. Il a occupé ensuite la fonction de chargé de mission à l’Agence Nationale pour l’Amélioration des Conditions de Travail (ANACT) jusqu’en 1996. Maître de conférences à l’université d’Evry depuis 1996, il a été nommé professeur des universités en 2010.

 

 

Mise à jour : Novembre 2015

Membres titulaires

Les membres titulaires

titulaires

Les doctorants

doctorants