Logo de l'Université d'Evry-Val-d'Essonne

Brisbane 2002, La sociologie en congrès



Réalisé par Jean-Pierre Durand et Joyce Sebag

Production du Centre Pierre Naville, 2003

Ce film réalisé lors du XXIème congrès mondial de l’Association internationale de Sociologie (AIS) à Brisbane (Australie) en 2002 est une invitation à fréquenter les congrès internationaux de sociologie. En même temps, il montre l’architecture plus ou moins cachée des congrès qui accorde des statuts différents aux intervenants, des séances plénières aux sessions des comités de recherche en passant par les sessions thématiques. L’accès aux différentes tribunes et sessions reflète donc la distribution inégalitaire du capital symbolique tandis que le congrès apparaît lui-même comme un lieu ou une institution de production de ce type de capital. 

On pourrait même dire qu’au-delà de sa fonction déclarée de favoriser les rencontres scientifiques ou le travail collectif, son principal rôle tient dans cette reconnaissance-production de la légitimité des sociologues et des Ecoles.
Par ailleurs, des contradictions et des rapports de forces traversent tous les débats et toutes les sessions en reproduisant des hiérarchies nées ailleurs. C’est d’abord la langue anglaise qui domine tout le congrès, les autres langues officielles (le français et l’espagnol) n’ayant guère voix au chapitre : s’exprimer dans une de ces langues secondaires conduit à vider l’amphi ou la salle, en particulier dans un pays anglo-saxon comme l’Australie. En second lieu, les pays du Nord continuent de dominer le Sud dans la production des idées : ce sont les paradigmes et les concepts forgés par les sociologues du Nord qui irriguent la pensée des sociologues asiatiques, africains ou latino-américains. Les analyses des uns et des autres convergent sur ce diagnostic, mais les avis divergent considérablement quant au moyen de sortir de cette situation. L’intensité des investissements n’est pas non plus la même que l’on vienne du Sud ou du Nord !
Les réalisateurs du film ont interrogé deux Présidents de l’AIS (Piotr Sztompka, Alberto Martinelli), Christine Inglis (Australie), Veena Poonacha (Inde), Elvia Taracena (Mexique), Michel Wieviorka (France), et Vincent de Gaulejac (France).