Logo de l'Université d'Evry-Val-d'Essonne

Politiques sociales et comportements au travail



Cet ouvrage valorise le travail de recherche de Michelle Durand en donnant de larges extraits de ses propres travaux, commentés par les chercheurs qui travaillèrent avec elle (Anne Autrand, Guy Caire, Roland Guillon, Claude Hagège, Monique Vervaeke), ou qui travaillèrent sur les mêmes sujets (Georges Benguigui, Serge Bosc, Sami Dassa, Sabine Erbès-Seguin, Thierry Pillon, Lucie Tanguy).

On retrouvera dans cette œuvre les orientations de la sociologie empirique et de la sociologie critique qui marquèrent aussi bien les travaux de l'Institut des sciences sociales du travail que ceux du Groupe de sociologie du travail.

Lire la suite : Politiques sociales et comportements au travail

La mise au travail des clients


Comment réduire le coût du travail dans les services – activités, à dimensions relationnelles difficilement standardisables et automatisables, dont l’une des principales caractéristiques est de réaliser des gains de productivité particulièrement faibles, voire nuls ? Dans les sociétés contemporaines, où ce secteur représente à lui seul plus de 70% du PIB et de l’emploi, l’une des solutions adoptées par les entreprises consiste à mettre au travail leurs clients, en les amenant à se servir directement en rayon, scanner eux-mêmes leurs articles, gérer en ligne leurs comptes ou émettre seuls leurs tickets de cinéma.

Lire la suite : La mise au travail des clients

L’activité des clients : un travail ?


Si la participation active des clients à la réalisation d'un service est observée avec précision par les sociologues depuis une trentaine d'années, elle semble aujourd'hui prendre une ampleur nouvelle. L'activité des clients est en effet maintenant requise pour un nombre croissant de services et de biens matériels. Et sur chacun d'eux, elle s'étend à de nouvelles tâches. La coproduction, en se généralisant et en changeant de nature, n'est alors plus un phénomène aux marges des organisations. S'agit-il d'un mode de production spécifique ? D'une nouvelle division du travail ? Peut-on aller jusqu'à parler de mise au travail des clients ?

Lire la suite : L’activité des clients : un travail ?

La professionnalisation de l'enseignement supérieur...


Depuis une trentaine d’années, l’enseignement supérieur est le théâtre d’une succession de réformes dont le point commun est la professionnalisation. Dans un contexte marqué par l’arrivée des étudiants issus de la démocratisation scolaire et l’élévation du niveau de formation, des relations - de natures diverses - ont été établies avec le monde du travail. Elles ont conduit à redéfinir les articulations entre transmission des savoirs académiques et système de référence des entreprises.